Les paiements mobiles représentent le tiers des activités de Braintree






BraintreeLe paiement mobile prend de l’ampleur chez Braintree.

Un tiers des transactions traitées par la start-up y est lié.

 

 

La division mobile de Braintree en pleine croissance

Braintree génère actuellement 4 milliards de paiements mobiles par an, soit un tiers de l’ensemble des paiements traités chaque année par la start-up

La division mobile de Braintree est celle qui a connu la plus forte croissance : avec l’acquisition de l’application Venmo, l’activité mobile de la société a quasiment quadruplé au cours des douze derniers mois.

Pour Bill Ready, PDG de l’entreprise, cette forte croissance est due au fait que la société a pris le train des paiements mobiles très tôt, plus précisément il y a deux ans, au moment où le téléphone commençait à pénétrer le marché de l’e-commerce.

Braintree a développé des outils et des applications comme Uber et Airbnb.

Faciliter les transactions

Ces deux dernières années, les consommateurs utilisant les applications mobiles de Braintree n’avaient à entrer leurs informations bancaires qu’une seule fois.

L’acquisition de Venmo l’année dernière a permis à la start-up d’aller encore plus loin : en entrant ses informations de paiement une fois, le client pouvait désormais effectuer des paiements sur toutes les autres applications utilisant Venmo. En d’autres termes, le service est immédiatement opérationnel même pour les applications nouvellement téléchargées qui intègrent la plateforme de paiement

La solution Venmo continue de séduire. Braintree a récemment annoncé que Living Social l’a aussi adoptée, complétant la liste des partenaires où figurent entre autres HotelTonight, TaskRabbit, Wrapp, TrunkClub, Belly et Simple. Le principal atout de la start-up par rapport à d’autres solutions comme Stripe est qu’elle facilite nettement l’expérience de paiement au niveau des consommateurs.

L’expérience de Braintree va désormais servir à PayPal qui vient d’annoncer le rachat de la société pour 800 millions de dollars. La filiale d’eBay a toutefois indiqué que la start-up va continuer d’évoluer comme une entité séparée au sein de PayPal et qu’elle conservera Bill Ready, à sa tête.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.