Ce qu’il y a à savoir sur les jeux mobiles






candycrush_headerLes jeux sur mobiles génèrent actuellement des revenus qui se chiffrent en milliards de dollars. Symbole de ce succès improbable, le titre Angry Birds qui a séduite des millions d’utilisateurs partout dans le monde.

Le marché des jeux sur mobiles

Angry Birds a été le premier titre dans l’industrie du jeu sur mobile à vraiment cartonner. Lancé en décembre 2009 par le développeur finlandais Rovio, le jeu a compté jusqu’à 263 millions de joueurs par mois fin 2012. La croissance du titre s’est finalement essoufflée en 2013. Si le chiffre d’affaire du développeur a doublé en 2012 pour atteindre 125.1 millions de livres, il n’a que légèrement progressé en 2013 avec 128.4 millions.

Pendant ce temps, les bénéfices nets ont été divisés par deux. Et ce ne sera pas le jeu de course Angry Birds Go!, dernière variante du célèbre jeu,  qui va aider à renverser la tendance. Car il n’a pas eu le succès escompté et il est largement dépassé par les produits des concurrents de Rovio.

La dernière sensation en matière de jeu sur mobile se nomme Candy Crush Saga. Fin 2013, 93 millions de personnes jouent quotidiennement à ce puzzle à base de friandises.

Son éditeur, King, a indiqué que le jeu a été joué un milliard de fois pour le seul mois de décembre. Les revenus de la société en 2013 se sont alors élevés à 1.1 milliard de livres.

Supercell, société finlandaise et autre challenger de Rovio, est propriétaire du jeu de stratégie Clash of Clans et du jeu agricole Hay Day. Celle-ci a généré un chiffre d’affaires de 528.6 millions de livres en 2013. Il existe aussi le japonais GungHo Online qui a gagné 945 millions de livres en 2013 dont 91% provient du titre Puzzle & Dragons.

F2P

Ce que ces jeux ont en commun c’est le modèle free-to-play. Les utilisateurs téléchargent les jeux et jouent gratuitement. Les développeurs et les éditeurs gagnent de l’argent à travers les paiements in-app que les joueurs font pour l’achat d’objets virtuels et de jetons afin de progresser dans le jeu.

Plus de 90% de l’argent dépensé sur les jeux sur mobiles proviendraient de ce type d’achat.

Les cabinets IHS et App Annie ont récemment estimé que les dépenses totales dans le jeu mobile a atteint 9.5 milliards d’euros en 2013.

Malgré le succès du paiement in-app, certaines personnes continuent d’utiliser des jeux mobiles payant. Minecraft en est un parfait exemple avec 21 millions de copies vendues depuis 2011 à un prix de 4.99 euros sans achat in-app.

De la même manière, le développeur suédois Simogo a vendu 235 000 copies de son titre Year Walk et 220 000 de son thriller Device 6 au prix de 2.49 euros. Sur iOS, le numéro un des jeux pay-to-play cette année est le titre Monument Valley du développeur britannique ustwo qui a fait revenir ses coûts de développement dès sa première semaine de lancement.

 

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.