Les émetteurs de factures à l’heure de la mobilité






facturesLa plupart des émetteurs de factures ne détectent pas si les visites des pages proviennent de téléphones mobiles ou d’ordinateurs portables.

 

Le potentiel du mobile reconnu

D’après les recherches de Fiserv, seuls 12% des émetteurs de factures ont une stratégie « Mobile Bill Presentment and Payment » (MBPP) alors que les interactions mobiles sont en forte hausse chez les consommateurs.

Cette seconde étude annuelle s’est penchée sur la manière dont les émetteurs de factures sont en phase avec la demande croissante des consommateurs pour la facturation et le paiement mobile ainsi que les opportunités et les défis auxquels ils sont confrontés dans le développement et le déploiement d’une solution.

Les résultats montrent cependant que les émetteurs reconnaissent de plus en plus le potentiel des solutions MBBP

Ainsi, ils ont une meilleure compréhension de la valeur globale du déploiement de ces solutions avec 69% qui croient qu’elles conduisent à des économies de coûts, en augmentation de 92% par rapport à 2012.

En outre, 90% voient le développement de leur canal mobile comme un moyen d’améliorer le service à la clientèle. Enfin, 65% des émetteurs de factures croient que l’adoption de la facture mobile va conduire à une augmentation significative de la présentation électronique des factures et des paiements.

Un des plus grands défis auxquels sont confrontés les émetteurs est de comprendre les préférences et les attentes des consommateurs mobiles afin de construire une stratégie globale qui offre la meilleure expérience mobile à travers les plateformes.

L’enquête a en effet révélé que 64% d’entre eux ne peuvent pas différencier si la visite de leur site est effectuée avec un mobile, un PC portable ou un PC de bureau. De plus, près d’un tiers des émetteurs de factures interrogés ne savent pas ce que font les clients sur leur site lorsque la visite est réalisée à partir d’un appareil mobile.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.