« E-wallets » en France : personne ne reste à l’écart






BNP Paribas, la Société Générale et La Banque Postale projettent de proposer un portefeuille électronique commun

Les banques en France créent un portefeuille électronique communMême si les Français hésitent encore à adopter le portefeuille électronique, les banques pensent qu’il revêt un caractère stratégique particulier.

 

 

C’est pourquoi, à la suite du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel Arkéa et de la BPCE, ces 3 grandes banques unissent leurs efforts pour sortir leur portefeuille électronique. Le « Projet W » sera disponible à partir du 1er semestre 2013

Ce projet s’inscrit dans le même ordre que l’I-CB qui a échoué et vise la mise à disposition d’un moyen de paiement universel. Pour cela, les consommateurs doivent pouvoir stocker toutes les coordonnées de toutes leurs cartes de paiement en une seule afin d’effectuer leurs transactions partout, au moyen de leur mobile.

En effet, l’échec de l’ I-CB s’explique par la prolifération de portefeuilles électroniques au même moment.

L’universalité : gage du succès

Pour garantir un minimum de paiement universel, les 3 acteurs bancaires pensent que la solution réside dans l’union pour un portefeuille commun. C’est une expérience nouvelle pour chacun des trois.

Le projet présente quelques difficultés à l’horizon, dues à la domination du groupe bancaire BPCE à travers ses solutions MasterCard et Visa sur le marché surtout qu’il utilise également « e-wallet ». Pour se maintenir dans cette position, il compte distribuer « V-me », le portefeuille électronique de Visa qui contient sa solution S-Money.

 




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.