Commerce mobile : les détaillants misent sur la commodité






Internet RetailerComme le montre l’analyse des chiffres d’Internet Retailer, offrir une bonne expérience utilisateur est la clé de l’e-commerce.

 

 

Améliorer l’expérience utilisateur mobile

Actuellement, il n’est plus suffisant de mettre en place un site ou une application mobile

Si un commerçant souhaite réaliser des ventes significatives via les appareils mobiles, il doit offrir aux clients des outils qui rendent le shopping mobile simple, rapide et efficace.

Après avoir analysé les données de Mobile 500 sur Top500Guide.com d’Internet Retailer, on note que plusieurs détaillants ajoutent des fonctionnalités sur leur site et leur application. C’est le cas par exemple du scan de codes-barres qui aide les consommateurs à accéder à plus d’informations sur les produits ou à numériser une carte de fidélité.

En 2012 seuls 9 détaillants sur 400 (environ 2%) en ont proposées, alors qu’en 2013 ils étaient 93 sur 500 (18.6%). Pour rappel, l’Internet Retailer 2014 Mobile 500 classe les détaillants selon les estimations de leur chiffre d’affaires en 2013.

Le cas CVS Caremak

Selon les chiffres d’Internet Retailer, il s’avère payant d’améliorer l’expérience utilisateur mobile. Prenons l’exemple de CVS Caremark Corporation, la plus importante chaîne de pharmacies, produits cosmétiques et soins des États-Unis. Cette société est passée de la 100ème place en 2012 à la 89ème place cette année et se situe au 32ème rang des détaillants qui ont affiché la plus forte croissance annuelle en 2013.

Internet Retailer estime que CVS Caremark Corp. va voir ses ventes mobiles progresser de 146.3%, passant de 15 millions de dollars en 2012 à 36.95 millions en 2013

Ce détaillant a fait plusieurs investissements récents dans le mobile en ajoutant huit nouvelles fonctionnalités entre 2012 et 2013, incluant un système de feedback et le scan des codes-barres.

Penser tablette

De la même manière, le nombre de commerçants à proposer des sites spécialement conçus pour les tablettes a également augmenté. Il est passé de 13 sur 400, soit 3.3%, en 2012 à 43 sur 500, 8.6% cette année.

Ce choix stratégique semble être judicieux car d’après les chiffres de ces 43 détaillants, 55% de leurs ventes de commerce mobile sont générées par les tablettes contre 45% pour les smartphones. Ce qui fait un chiffre d’affaires de 544 millions de dollars contre 447 millions.

A titre d’information, la totalité des 500 détaillants classés dans le guide devraient réaliser 30.5 milliards de ventes mobiles cette année.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.