BLE versus NFC






CE-copieAlors que la NFC peine à s’affirmer comme la technologie incontournable du paiement mobile, elle voit l’émergence d’une technologie concurrence avec le BLE.

 

Un nouveau challenger

L’environnement des paiements a accueilli depuis quelques mois un nouveau venu dans le rayon technologie, il s’agit du Bluetooth Low Energy (BLE).

Celui-ci promet de révolutionner la façon dont les consommateurs et les détaillants interagissent en offrant plus de confort et de commodité

Bien que le BLE semble ouvrir un large champ de nouvelles possibilités intéressantes, il lui sera difficile de se faire rapidement une place dans le secteur. En effet, jusqu’ici, la Near Field Communication ou NFC semble être en bonne position pour ouvrir la voie du paiement mobile.

Avantage NFC

Bien qu’il offre la communication à courte portée, le BLE n’a rien à voir avec la NFC. Là où la NFC est passive, le dispositif BLE repère les signaux qui se trouvent à sa portée.

Par exemple, en entrant dans un café qui dispose d’une balise BLE, le smartphone reconnaît automatiquement l’endroit et après avoir commandé et mangé, le client peut directement quitter le café. Le paiement se fait automatiquement entre le smartphone et le terminal de paiement du patron qui a imputé l’addition au compte du client ou à son portefeuille mobile.  C’est le must de la commodité pour les clients.

Ce n’est pas un hasard si les projets pilote basés sur le BLE soient couronnés de succès aux États-Unis et dans d’autres pays

Seulement, pour jouir du BLE, un consommateur doit avoir un smartphone des toutes dernières générations, alors que la technologie NFC est aujourd’hui intégrée dans de nombreux appareils, exceptés les appareils sous iOS.

De plus, la NFC a un avantage conséquent par rapport au BLE car elle fonctionne avec les mêmes terminaux de paiement qui sont utilisés pour le paiement par carte sans contact.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.