Une application de paiement pour de la marijuana médicale






Cannabis MédicalMedical Cannabis Payment Solutions a annoncé le lancement de Ghost, la seule application conçue spécialement pour l’industrie de la marijuana thérapeutique.

 

 

 

Ghost

Autorisée dans certains Etats mais seulement à des fins médicales, la marijuana est devenue une véritable industrie en Amérique. C’est ainsi que la société Medical Cannabis Payment Solutions a lancé une application mobile spécialement conçue pour la vente de marijuana thérapeutique.

Il s’agit d’une plateforme baptisée Ghost qui permet aux dispensaires de mettre en place leur propre application mobile incluant des fonctionnalités comme les notifications, la messagerie in-app, l’intégration des médias sociaux, l’e commerce, l’intégration de tiers et de multimédia

Jeremy Roberts, PDG de Medical Cannabis Payment Solutions, a indiqué que la société essaie toujours de créer les plateformes les plus avant-gardistes pour l’industrie.

Un marché florissant

La Medical Cannabis Payment Solutions a déjà commencé à prendre les commandes et prévoit de présenter officiellement sa plateforme à la  National Marijuana Business Conference en novembre.

La société s’est donnée pour mission de fournir un système de gestion intégré pour le marché de la marijuana thérapeutique. En effet, plusieurs acteurs du secteur ont connu une croissance tellement fulgurante qu’ils ont par la suite eu du mal à gérer au mieux tous les aspects de leur fonctionnement. La Medical Cannabis Payment Solutions a donc identifié les outils les plus importants pour les dispensaires.

D’après les estimations d’Entrepreneur Magazine, d’ici 2016, le marché de la marijuana médicale devrait peser 8,9 milliards de dollars

Un marché en pleine expansion suscite donc l’intérêt croissant de plusieurs investisseurs désireux de mettre en place un véritable business.

La prescription et la consommation de marijuana à titre médical sont autorisées dans plusieurs Etats dont celui de Californie. Certains Etats, comme le Colorado et Washington, ont même commencé à autoriser l’utilisation du cannabis à des fin récréatives.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.