Affaire MtGox : piratage ou malversations






MtGox750 000 bitcons se sont volatilisés sur la plateforme d’échange MtGox.

Les autorités américaines et japonaises mènent actuellement l’enquête pour savoir si le site a effectivement été piraté comme l’affirme son PDG, le Français Mark Karpelès.

Une de crise pour le bitcoin

C’est l’une des principales informations de ces dernières semaines sur le Net. La nouvelle selon laquelle la plus grande plateforme d’échange de bitcoin MtGox auraient perdu quelque 750 000 unités de la monnaie virtuelle avait secoué la toile depuis que le site a décidé de cesser les transactions le 7 février dernier.

Quelques jours plus tard, le PDG de MtGox Mark Karpelès a confirmé la perte des bitcoins qu’il attribue à des faiblesses du système

L’avocate de l’entreprise a ensuite précisé que la plateforme avait perdu 750 000 bitcoins de ses clients et 100 000 bitcoins de la société, soit 6% des bitcoins en circulation.

Au cours actuel, le préjudice s’élèverait à 345 millions d’euros. C’est la plus grave crise que la jeune monnaie n’ait jamais connu depuis sa création en 2009.

Enquête en cours

Ce n’est pas la première fois que MtGox connaît un problème de piratage. La première a eu lieu quelques mois après le rachat de la société par Mark Karpelès.

Le nouveau PDG avait alors dû fermer la plateforme en juin 2011 lorsque qu’une quantité importante de bitcoin avait disparu et que des données personnelles sur des milliers d’utilisateurs ont été divulguées. S’en suivirent de nombreux autres troubles dont celle survenue début 2013 où certains retraits ont été suspendus pendant trois mois.

Malgré cela, MtGox a pu continuer sa marche en avant et le printemps de la même année, la société a annoncé gérer près de 80% des échanges de bitcoins dans le monde.

Reste à savoir si elle va pouvoir se relever d’une telle catastrophe d’autant plus qu’elle vient d’être placée sous la protection de la loi sur les faillites au Japon.

Les ennuis pourraient ne pas s’arrêter là pour le jeune patron car les autorités japonaises et américaines ont lancé une enquête pour déterminer s’il y avait vraiment eu acte de piratage informatique ou s’il s’agit d’une pratique frauduleuse de la part de la firme.

Il semble en effet que le problème qui a causé le bug aurait été connu de MtGox depuis au moins un an. Affaire à suivre ….




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.