Adieu Oyster Card : une carte sans contact à partir de 2014






0_0_445_http---offlinehbpl.hbpl.co.uk-news-OWM-2A54CB92-CFA1-3838-7C4E6D4C4FACF867Les cartes Oyster pourraient appartenir au passé à partir de l’année prochaine si le test des cartes sans contact sur le réseau londonien de transport sur rail est concluant.

 

 

 

950 emplois supprimés

Le passage au paiement sans contact va débuter ce mois-ci sur le réseau de transport en commun sur rail de Londres. En décembre, 5 000 passagers du Tube, du DLR et de l’Overground pourront tester ce mode de paiement. Le système a été mis en place sur les bus de la capitale anglaise l’année dernière et devrait donc être généralisé dans le transport en commun.

Concrètement, les passagers peuvent payer leur ticket de transport avec une carte de débit ou de crédit qui porte le symbole « sans contact ». Ce système est appelé à remplacer la carte à puce Oyster.

Selon l’organisme public Transport for London (TfL), cette technologie va permettre d’économiser jusqu’à 80 millions de livres par an en coût de collecte. Environs 15 000 lecteurs de cartes dans les stations ont eu une mise à jour logicielle afin de pouvoir accepter le paiement sans contact.

Les contrôleurs de billets du TfL seront aussi équipés de lecteurs portables plus sophistiqués qui seront liés à leur base de données. Une grande partie de l’opération en back-office est assurée par la société Cubic.

L’arrivée du paiement sans contact dans le transport en train, entre dans la volonté du TfL de moderniser le transport avec notamment l’introduction du Wifi dans toutes les stations de métro et la mise en place de guichets avec des agents équipés de tablette.

Cette initiative aura une répercussion sur l’emploi. D’ici 2015, le TfL a annoncé que 950 postes devraient être supprimés.




Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.